Mon action politique

 9 septembre 2017 :

Réunion fondatrice hier avec les membres de la société civile et des élus.
Une envie de fonder une nouvelle droite, moderne, populaire, novatrice dans sa pensée, sa méthode ses actions.
Notre parcours lors de ces campagnes ( primaires et présidentielles) nous a apportés de grandes joies, mais aussi des blessures, notre expérience nous a soudés vers un avenir qui évolue mais qui ne renie rien du passé.
Ce passé qui nous a enrichis de l’expérience et que nous aiderons s’il le demande.
Mais aujourd’hui l’expérience nous a aussi montrés qu’il fallait créer, la droite doit évoluer vers un nouveau socle celui des territoires et des terroirs, celui de la liberté de l’innovation, celui de la proximité et de l’écoute, il faut oser « oser », l’avenir nous appartient, notre objectif c’est la France, la France de demain.

 

Nos actions de terrain pendant la campagne, boîtage, tractages, réunions…

 

 

Réunions membres du comité :

Les jeunes Basques avec Fillon               réunion de comité

Campagne présidentielle :

Présidente du CDSC64 (conseil départemental de la société civile)

 

 

Journal de campagne de la primaire pour François Fillon

//www.dailymotion.com/embed/video/x54dwk7

 

Engagée auprès de François Fillon pour la primaire de la droite et du centre, référente du comité de soutien Côte Basque

tractage-st-jean la-rhune-ff-33 la-rhune-ff-2 tractage-orthez2 tractage-biarritz3 reunion-14-ocotbre

reunion-14-octobre-002 reunion-14-octobre-009

ffb5 fff2 hugues-martin2 repas-miremont

la-rhune5 ffb43 ffb42 ffb9 ffb ff48 Mfillon-biarritz-004

François  Fillon, ce sont les médias qui en parlent le mieux !

Il faut dire la vérité aux Français

La Rhune avec François Fillon « Authentique »

La Rhune avec François Fillon

Meeting des relais territoriaux pour François Fillon 2 avril

 

 

30/01/2016

Elue au comité de la 6éme circonscription

vote3

12/12/2015

Tractage au marché de Biarritz pour les règionales

régionales 2

 

20/10/2015

Rencontre avec Virginie Calmels à Anglet, pour conquérir la grande région Aquitaine

vc

 

UMPéros

J’ai créé ces UMPéros avec Anne Le Bihan et Séverine de Ferluc, afin d’ouvrir des débats sur des thèmes d’actualité ou non, avec des intervenants de la société civile, souvent éloignés de tout Parti politique mais bien ancrés sur le terrain. L’importance est de remettre l’humain au centre de la politique et non le contraire,  j’ai tenu à ce que ces réunions soient ouvertes à tous et à leur garder un côté convivial en y introduisant un apéritif participatif.

 

 

L’entreprise :

UMPero 004 (1)

À l’initiative d’Anne le Bihan, Corine Martineau et Séverine de Ferluc, l’’UMPéro, pour sa première, a réuni une trentaine de militants et de sympathisants. Georges-Eric SERON, chef d’entreprise, nous a fait l’amitié d’animer notre premier débat, sur le thème : entreprendre aujourd’hui. Toute la difficulté d’un chef d’entreprise aujourd’hui est de maintenir le chiffre d’affaires, malgré les deux freins essentiels, que sont la suppression de la défiscalisation des heures sup…plémentaires et l’augmentation de la TVA. Un constat, les marchés se font plus rares et il faut de plus en plus batailler pour les décrocher. Après un échange riche et convivial, des solutions ont été évoquées : baisser les charges qui pèsent sur les entreprises, harmoniser la fiscalité et le droit social dans les pays de l’Union Européenne. La France n’incite pas assez à entreprendre, tant les politiques que les Français ont une trop grande méconnaissance du monde de l’entreprise et n’ont pas conscience qu’d’entreprendre c’est prendre des risques, c’est oser, c’est innover. Les entreprises, TPE, PME et PMI représentent la majorité de l’emploi en France, les aider c’est favoriser la création d’emplois

 

Les réseaux sociaux :

signature et umpero 025

Une trentaine de personnes sont venues ce soir pour notre UMPéro,le thème abordé était « les réseaux sociaux et internet en politique », Vincent Biard, journaliste et conseiller en communication a animé le débat, le sujet a suscité beaucoup de questions, notre soirée s’est terminée par un apéro partagé avec l’assistance, merci à tous, et au mois prochain pour un nouvel UMPéro

Le tribunal de Commerce :

des chefs d’entreprise au service d’autres chefs d’entreprise. Sibylle Jost Lefebvre, chef d’entreprise est venue ce soir, dans le cadre de l’UM Péro, expliquer son rôle et sa fonction de juge au sein du tribunal de commerce de Bayonne.
Photo de Corine Martineau.

umpéro juin 068 umpéro juin 074

Souvent redouté par les chefs d’entreprise, le tribunal de commerce n’est pas seulement le lieu où l’on tranche les litiges. …C’est aussi le lieu où les dirigeants en difficulté peuvent bénéficier de conseils pour traverser une mauvaise passe. Les juges consulaires sont des hommes et des femmes issus du monde de l’entreprise, chefs d’entreprise en nom personnel, dirigeants ou cadres supérieurs, élus par leurs pairs et les représentants du monde économique, qui se mettent bénévolement au service de la justice commerciale les juges consulaires exercent leur activité judiciaire dans les divers domaines de compétences du tribunal de commerce, à savoir la surveillance de certaines obligations légales, la résolution des litiges et la prévention et le traitement des difficultés des entreprises.
Pour résoudre les litiges entre entreprises, ils doivent inculquer une culture d’apaisement et chercher chaque fois que cela est possible à concilier les parties, avant de statuer sur les litiges qui leur sont soumis.
Les juges consulaires inculquent une culture de l’anticipation afin d’assurer la pérennité des entreprises, la préservation de l’emploi et des droits des créanciers.
C’est autour du verre de l’amitié que les militants ont pu continuer à échanger avec Sibylle Jost Lefebvre que nous remercions de nous avoir apporté son expertise

 

Le système de santé Français :

Photo de Corine Martineau.
Photo de Corine Martineau.
Une trentaine de militants et sympathisants se sont retrouvés ce vendredi à la permanence de l’UMP 6ème circonscription pour débattre autour du Docteur Frédéric MARTINEAU, Président de la conférence nationale des PCME des hôpitaux généraux, pour débattre du système de santé public : état des lieux et enjeux pour l’avenir. Le système de santé français est un système public, financé par les cotisat…ions sociales des travailleurs et par des impôts, qui assure l’accès à la santé pour tous les citoyens. Ce système est d’abord piloté par l’État, au niveau national comme au niveau régional. Une loi récente définit les grandes orientations en matière d’organisation des institutions et des ressources qui interviennent en matière de santé. Deux grands enjeux se posent : la maîtrise des dépenses de santé et la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé. Aujourd’hui, un des grands enjeux est de développer la politique de santé publique sur la base « d’un débat partagé impliquant l’ensemble des acteurs (services de l’état, professionnels de santés, organisations de la société civile, collectivités territoriales, etc.), et de leur engagement concerté pour relever les défis de santé publique auxquels ils sont confrontés au plan national comme dans les territoires. À l’issue de l’exposé du docteur Martineau, un débat très constructif s’est instauré entre le docteur Martineau et les participants, qui s’est poursuivi autour du verre de l’amitié.
La réinsertion sociale :

débat de la permanence et mairie 006

Malgré un temps exécrable, une vingtaine de personnes ont bravé les éléments ce vendredi afin de venir à l’UMPéro organisé par Corine Martineau, Anne le Bihan et Séverine de Ferluc. Deux intervenants de qualité :
Patrick Mesplié, président de l’association « horizon » qui réinsère les chômeurs en fin de droits, « cassés » par la vie, dont l’association assure la formation afin de leur permettre de travailler dans plusieurs corps de métier comme le jardinage, le ménage, la restauration de bâtiments, que ce soit pour les collectivités ou pour les particuliers.
Fabrice Bach, ancien directeur de clinique, qui nous a présenté un projet sous forme du cluster « Gizarté » afin, d’une part, d’aider des personnes dans la vie active mais qui a du mal à « boucler les fins de mois » et d’autre part, favoriser la réinsertion d’autres au travers de la connaissance de réseaux dans les associations.
Les échanges ont été très riches ; beaucoup de questions et des solutions évoquées par les deux intervenants. Merci à eux pour ce débat de qualité e le jardinage, le ménage, la restauration de bâtiments, que ce soit pour les collectivités ou pour les particuliers. Fabrice Bach, ancien directeur de clinique, qui nous a présenté un projet sous forme du cluster « Gizarté » afin, d’une part, d’aider des personnes dans la vie active mais qui a du mal à « boucler les fins de mois » et d’autre part, favoriser la réinsertion d’autres au travers de la connaissance de réseaux dans les associations. Les échanges ont été très riches ; beaucoup de questions et des solutions évoquées par les deux intervenants. Merci à eux pour ce débat de qualité e le jardinage, le ménage, la restauration de bâtiments, que ce soit pour les collectivités ou pour les particuliers. Fabrice Bach, ancien directeur de clinique, qui nous a présenté un projet sous forme du cluster « Gizarté » afin, d’une part, d’aider des personnes dans la vie active mais qui a du mal à « boucler les fins de mois » et d’autre part,

 La sécurité :

 

 tromb20fev 004

Une trentaine de personnes se sont retrouvées pour échanger sur le thème de la sécurité. Pierre Carton, inspecteur général de la police honoraire nous a fait un état des lieux de la sécurité nationale : gel des recrutements, manque de moyens humains, baisse du respect de la fonction de la part des délinquants. Localement les polices municipales pallient les insuffisances des services de l’État. À Biarritz depuis trop longtemps la police nationale a été écartée de la gestion globale de la sécurité de la ville. Les mesures préconisées par Pierre Carton :
– une vidéosurveillance en zone sensible;
– une présence accrue de patrouilles à pied sur l’ensemble de la ville;
– renforcement de la police municipale recentrée sur des missions de police;
– mise en place d’une unité de réaction rapide pour une meilleure efficacité.
– création d’un conseil local de prévention de la délinquance entre l’éducation Nationale, les services sociaux, la SNCF, la justice et les polices nationale et municipale.

Les nouveaux équilibres mondiaux :

l’UMPéro à Biarritz avec Yvon Roé d’Albert Ambassadeur honoraire.
Au programme les « équilibres mondiaux ».
Merci à Yvon Roé d’Albert, ambassadeur honoraire, et aux participants diplomates ancien doyen de faculté, chefs d’entreprises internationales, le débat d’hier soir était de la haute voltige, des moments comme ça on en redemande !yvon roé d'albert

 

 

 

Publicités